Marché de l’électricité: les petits font de la concurrence

Les propriétaires peuvent également utiliser l’électricité qu’ils produisent. C’est ce que déclare la loi sur l’énergie de 2014. Depuis début 2018, ces producteurs ont même le droit de vendre leur électricité aux voisins. En tant que gestionnaire de réseau, vous devez vous adapter. is-e vous aide dans ce processus.

Avec la nouvelle loi sur l’énergie, c’est possible: quiconque produit de l’électricité chez soi a le droit de l’utiliser. Cette règle est valable depuis 2014. La stratégie énergétique 2050 de la Suisse va encore plus loin. Depuis le début de cette année, les petits producteurs d’électricité peuvent également approvisionner les biens fonciers avoisinants en électricité. La seule condition: le propriétaire d’une installation doit produire au moins 10 % de la puissance de raccordement de tous les immeubles impliqués. Les communautés ainsi formées sont appelées «regroupements pour la consommation propre» (RCP).

Produire soi-même son électricité est de plus en plus populaire

Garder les clients – mais comment?

Dès qu’une telle communauté est fondée, en tant que gestionnaire de réseau de distribution, vous n’êtes responsable que de la mesure principale. Avec la loi sur l’énergie de 2018, en effet, le propriétaire a le droit de régler la métrologie lui-même au sein de la communauté. Il peut par exemple installer un compteur. Ainsi, les parties n’ont plus de liaison directe avec vous en tant que gestionnaire de réseau de distribution. Bien sûr, vous ne voulez pas perdre de clients. C’est pour cela que vous proposez des services à la communauté, de la mesure à la facturation pour toutes les parties. Peut-être gérez-vous même l’encaissement? Tout cela demande un savoir-faire qu’une communauté devrait d’abord acquérir.

Facturations: exactes ou estimées?

L’offre et la demande exercent une influence sur le prix; cette loi opère également sur le petit marché de l’électricité d’une communauté RCP. Si une partie consomme de l’énergie au moment où beaucoup d’énergie est produite, la communauté peut l’octroyer à un prix avantageux. Elle doit en effet acheter moins d’électricité dans ce cas. Mais une question complexe se pose, pour la communauté et pour chaque individu: quelle quantité exacte de l’électricité produite sur place consomme une partie? Et quelle quantité de l’électricité achetée? La communauté ne peut connaître ces informations que si toutes les parties ont installé le Smart Meter; Smart Meter que vous fournissez peut-être. En se fondant sur les courbes de charge (valeurs de mesure par quart d’heure), votre système pour la gestion de données des compteurs (MDM) peut déterminer la référence à chaque moment de la production.

Si la communauté n’a pas encore installé de Smart Meter, vous pouvez tout de même proposer la facturation – avec des valeurs indicatives sur la base d’une clé de répartition. Cette clé se modèle souvent par rapport à la part de la consommation haut tarif des parties. Mais peu importe la manière dont vous définissez la clé de répartition: les formules de calcul flexibles d’is-e vous aident efficacement.

 

Dans les deux cas, que les parties aient installé un Smart Meter ou non, la communauté reçoit une facturation transparente grâce à is-e.

Vert: courant acheté.

Orange: propre énergie solaire

Propres clients, clients tiers

Imaginons que vous envoyez des facturations aux parties au nom d’une communauté. Dans votre comptabilité, vous devez séparer les clients de cette communauté de vos autres clients. En effet, la communauté possède ses propres produits, à ses propres tarifs. En tant que gestionnaire de réseau de distribution, vous êtes également tenu par les réglementations de séparer la comptabilité pour les premiers et celle pour les seconds. Comment effectuer cette séparation? Rien de plus simple: dans is-e, vous définissez un nouveau lot de facturation et ouvrez un mandant distinct dans la comptabilité.

 

Comme vous pouvez le constater, avec la solution d’innosolv, vous êtes paré pour les nouveaux défis.

Vous avez des questions? Renseignez-vous auprès de nous ou de votre partenaire Commercial.

Alte Bildstrasse 7, 9015 Saint-Gall, Tél. 071 314 20 00, info@innosolv.ch